Articles

Démystifions un peu les REER

BJC

Petit quiz de questions courantes sur les REER

Article publié le 20 février 2019
 

Question no 1

Comment se calcule le maximum auquel je peux contribuer?

Le maximum annuel s’accumule à raison de 18 % du revenu gagné de l’année précédente moins le facteur d’équivalence de l’année précédente. Le revenu gagné correspond à l’addition, entres autres, du revenu d’emploi, du revenu net d’entreprise, de revenu net de location moins les pertes d’entreprises, les pertes locatives et les pensions alimentaires déductibles. Vous devez bien sûr additionner vos droits inutilisés de cotisation à un REER des années antérieures.

Question no 2

Qu’arrive-t-il si la contribution annuelle dépasse le maximum?

Il est toujours conseillé de vous référer à votre avis de cotisation de l’année précédente afin de ne pas contribuer un montant supérieur à votre maximum admissible. Toute contribution excédant la cotisation maximale est assujettie à une pénalité de 1 % par mois pour toute période où vous êtes en excédent. Veuillez noter que la pénalité n’est pas applicable lorsque votre excédent est inférieur à 2 000 $.

Question no 3

Que faire si j’ai trop contribué?

Il est important de communiquer avec votre institution financière dès que vous prenez connaissance de cet excédent. Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel pour valider cet excédent. Le retrait doit se faire dans les délais requis afin qu’aucune retenue ne soit effectuée par votre institution financière. Il est à noter que le formulaire doit être approuvé par le gouvernement fédéral.

Question no 4

Quel est l’âge maximal pour contribuer à un REER?

Le 31 décembre de l’année civile où vous atteignez 71 ans est la date limite pour contribuer dans votre régime dans la mesure où vous avez des droits de cotisation pouvant être utilisés.

Question no 5

Les montants retirés des REER sont imposables dans l’année du retrait. Est-ce qu’une partie de ce retrait peut être fractionné avec mon conjoint?

Seuls les paiements de rente prévus par un REER peuvent être fractionnés avec le conjoint lorsque le contribuable est âgé de 65 ans et plus.

Question no 6

Est-ce que le REER est inclus dans le patrimoine familial lorsque les conjoints sont légalement mariés?

Oui, les REER doivent être pris en compte dans le calcul du patrimoine advenant un divorce ou un décès.

Question no 7

Est-ce que je peux donner mon REER en garantie?

Non, car le compte perdra son statut de compte REER automatiquement.

Question no 8

Est-ce qu’un REER est insaisissable?

Oui en cas de faillite, mais il ne l’est pas en cas d’insolvabilité.

 

Si vous avez des questions concernant cet article,
communiquer avec notre équipe en fiscalité.